ActualitésEditoEn Une

L’Europe entre l’Ours et l’Aigle

L’Europe est un nain politique, et surtout militaire. Faute de rationalisation, les budgets des forces armées des différents Etats membres produisent un résultat collectif mitigé, quoique fort heureusement interopérable dans le cadre de l’OTAN. Il est donc convenu, attendu, que les Etats-Unis prennent en charge la défense de l’Europe, ce dont ils font mine de se lasser.

Inversement, la Russie est un voisin encombrant, qui mène une diplomatie de force et de déstabilisation et n’hésite guère à envahir les pays voisins qui ont le mauvais goût de lui résister. Un courant de pensée large appelait à une forte prudence dans les relations avec ce pays, en lui reconnaissant une zone d’influence dans laquelle il pourrait piller, violer, massacrer en toute liberté. En France, on parle de ne pas humilier la Russie, expression à laquelle Emmanuel Macron, a donné une fortune internationale. En Allemagne de politique de l’Est (ouvrons le commerce, ils finiront bien par devenir normaux). Ailleurs, d’éviter de « poke the Bear ». Cette politique a reçu un cruel démenti dans le cas Russe.

A tous ceux qui croyaient à la fable de l’encerclement de la Russie par l’OTAN la conduisant, en quelque sorte par nécessité, à envahir l’Ukraine, l’adhésion à cette alliance de la Suède et la Finlande constituent une leçon de choses. Il se trouve – c’est sans doute un hasard – que dans les pratiques d’approche aériennes des frontières par l’armée russe, la Finlande, la Suède et le Japon étaient les trois pays qui voyaient leur espace aérien le plus violé. La Finlande et la Suède adhérant finalement à l’OTAN malgré les menaces claires et précises de la Russie, la réaction de Poutine est finalement de… retirer ses troupes de la frontière.

De même, les pays Baltes ont mis en place un contrôle douanier sur les marchandises à destination de l’enclave de Kaliningrad, pour vérifier qu’elles ne contreviennent pas aux sanctions prises par l’Union. La Finlande commencent également à réduire l’ouverture de sa frontière à l’Est. Ceci est un acte de pression important, et qui se place évidemment dans un cadre européen.

Enfin, la montée en puissance de l’Allemagne devrait se se traduire par une relative amélioration de la capacité opérationnelle européenne.

Qu’en est-il alors de la dépendance aux Etats-Unis ? Aussi fort que l’on appelle à une souveraineté européenne, la réalité du terrain est que les USA ont fait la preuve qu’ils sont la seule armée de réserve sérieuse qui garantisse la liberté des Européens.

Pourtant la réaction s’organise. Le réflexe du « Buy american » demeure pour les achats militaires, mais les programmes subventionnés par l’Europe prévoient désormais un enjeu de souveraineté. Ainsi, le programme Eurodrone a posé la question du motoriste, possédé par Général Electric. La Commission a précisé que la preuve devait être apportée que le moteur ne sera soumis pour aucun de ses éléments au droit américain extraterritorial, notamment en ce qui concerne les restrictions d’utilisation. L’Europe entre donc dans une logique de souveraineté pour ce qui est de la production industrielle des équipements militaires. C’est un pas qui semble petit, mais c’est un pas. Avec l’augmentation des budgets militaires, ceci ne peut à terme que se traduire par une moindre dépendance.

Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site

Articles associés

20 Commentaires

  1. Cet article m’irradie de bonheur…
    Esclave de l’un ou de l’autre… aucune différence entre un despote et un patron….
    Ah si… la taille de leurs armées de clébards…
    C’est à celui qui aura la plus grosse.
    Et puis les coups de bâton de l’Ouest ressemblent à s’y méprendre aux coups de bâton de l’Est.
    Donc vu que c’est guignol sur Terre, ils vont pouvoir se foutre sur la G une bonne fois pour toute et on sera tous libres, égaux et fraternels devant l’éternel.
    On se présentera devant Dieu comme des sales mômes, que ce soit Trompe, Macouronne ou Putain…. et il mettra tout le monde d’accord.
    7-1-6 et 1-6 soit t’il… Tout est écrit.
    Et ils tendront tous la main pour un peu d’amour et de reconnaissance.
    C’est beau.

    1. Vous êtes trop drôle, mais pas sérieux du tout. Vous exagérez tellement…
      Mais bon. Moi je crois qu’ils vont finir par s’armer réellement les Européens , c’est ce qu’ils ont de mieux à faire pour prétendre à la supervision des décisions de la Nato s’ils continuent à vouloir marcher ensemble, alliés oui… mais pas soumis.
      Et dire que je me voulais pacifiste…hélas je ne me revois pas en mouton bêlant en attente des bombes et des crimes de Poutine.

  2. Bonjour.
    Enfin un article sur la défense morcelée de l’Europe, merci Arthur.
    Si comme le souligne fort justement MP, l’optique de s’armer n’est pas réjouissante, dans ce monde cruel que pouvons nous faire ?
    Il serait intéressant de connaître l’addition des budgets total des dépenses militaires des pays de l’UE pour le comparer à celui de la Russie, de la Chine et des USA.
    Nous pourrions être surpris de ce montant global par rapport à l’efficacité qui en ressort, peut-être aurais je une réponse à cette double question ?
    Nous constatons que peut de chose est faîte pour aller vers une totale autonomie dans ce domaine, allons nous attendre le retour d’un autre TRUMP et pleurer à larmes chaudes ensuite ?

    Au fait, j’ai but une flute de champagne hier soir, j’ai fêté la démission d’un grand vaurien que je méprise.

  3. … et qu’est-ce qu’a fait le vertueux complexe USA/OTAN en dépensant des milliers de milliards de dollars ? Vietnam, Irak (2003), Libye, Afganistan, … est-ce que c’est tellement mieux que l’Ours ?
    La vraie solution consiste a remplacer cette ‘culture de l’ennemi’ perdant-perdant, par une ‘culture de la coopération’ gagnant-gagnant, sachant que les vrais ennemis de chaque Etat ne sont pas d’autres Etats : les vraies ennemis sont communs à tous les Etats, et il s’appellent : le réchauffement climatiques, la destruction de l’environnement, l’injustice sociale et sa conséquence la misère dans le monde, les pandémies, … c’est donc contre ces ennemis là qu’il s’agit de concentrer tout le potentiel humain d’ intelligence, de savoir faire, de créativité et non pas dans une course folle à toute sorte d’armements pour alimenter des guerres sans fin !
    Bien sûr il s’agit d’une utopie, mais toutes les vraies conquêtes de l’Humanité ont été d’abord des utopies !

    1. Bonjour LUIGI Mosca.
      Je rêve comme vous de ce monde mais malheureusement il est impossible de le construire ainsi, nous pouvons au mieux essayer d’y tendre.
      Tous les grands hommes et femmes qui vivaient pour cet idéal se sont fait assassiné, GANDHI, MARTIN LUTHER KING, JEAN JAURES, etc…..
      Toutes les doctrines faisant preuves d’un grand humanisme ont été récupérées pour installer des dictatures ou pour semer le malheur et l’obscurantisme.
      Relisez la fable du Loup et de l’Agneau de notre LA FONTAINE national.
      Quand nous aurons bâti une Europe forte, nous pourrons espérer (l’espoir fait vivre soi disant) imposer les orientations que vous citez, sinon on ne fera que nous balader comme actuellement.
      Oui, un changement de société est souhaitable, mais ……

      1. Merci beaucoup Mr MYLORD pour votre réaction : oui effectivement le problème maintenant est : COMMENT parvenir à ce but. Je crois que il faut, le plus tôt possible, arriver à ouvrir un dialogue Est-Ouest, suivi d’une table de négociations : en ce qui concerne la frontière de l’Union Européenne ave la Russie il faudrait déjà aborder la question du statut des populations russophones dans les pays de l’Est (en Estonie et en Lettonie environ 1/3 de la population est russophone et plus de la moitié de celles-ci se trouve à être apatride !) : ce sont là autant de ‘bombes à retardement’ dont la première a déjà explosé en Ukraine … Pour ma part, j’essaie avec des amis, des associations en France, en Italie, et ailleurs de promouvoir une dynamique dans cette direction : si vous pouvez nous aider vous êtes le bienvenue !
        Cordialement,
        Luigi

        1. Luigi.
          Je vais vous contacter par l’intermédiaire de l’association que vous citez.
          La lecture de votre dernier commentaire me pousse en entamer une discussion avec vous, j’ai besoin de comprendre comment le pot de terre qui est plein d’amour veut briser le pot de fer qui déborde de haine, d’avidité, de cupidité ?

          1. Je crois qu’il faut essayer de remonter aux causes de la haine, de l’avidité, de la cupidité …
            Peut-être nous pourrions continuer nos échanges directement par e-mail : dans ce cas voici mon adresse :
            luigimosca39@gmail.com
            Je pourrais alors également vous transmettre un essai que j’ai rédigé, dont le titre est :
            « Le long parcours de l’Humanité pour sortir de la barbarie » et qui pourrait éventuellement apporter quelques éléments de réponse à la question que vous venez de poser …
            Cordialement,
            Luigi

  4. Après les secteurs des vaccins et de la numérisation, élargissement aux chasseurs de prime, aux oligarques US, des secteurs de l’armement et de l’énergie, vive les guerres, les crises et leurs profiteurs à l’affut de toutes les opportunités!
    L’Allemagne, pourtant dans l’UE, privilégie, pour son réarmement, le marché US !!!

    1. Bonjour ZORRO.
      Oui, vous avez raison, on l’a également écrit, pas de logique pour construire notre souveraineté européenne, comme l’écrit MP et beaucoup d’entre nous, que des profiteurs, des menteurs, qui nous mettent en danger, je suis de plus en plus dégouté, nos échanges accentuent ce dégout, je vais engager un dialogue avec LUIGI MOSCA, il arrive heureusement à mettre une note optimiste à nos discussions, je me demande comment il y arrive ?

      Je n’ai toujours pas eu de réponse aux questions que j’ai posées dans mon premier commentaire, j’attends ?

  5. Je lis vos commentaires et j’ai l’impression que vous oubliez de dire que c’est bien la démocratie qui est attaquée au delà de tous les autres dangers qui la menacent…
    Tout s’est construit dans la violence, en Europe, comme en Asie, comme presque partout ailleurs…
    Une violence sans nom, une violence insupportable et inqualifiable, jusqu’au « plus jamais ça »…
    Mais l’industrialisation du crime n’est pas qu’un souvenir…. Et ce crime se redessine lentement devant nous… Le premier crime est déjà d’ôter et couper la parole en enfermant tout ce qui dérange, qui parle et qui pense… Puis viennent les autres toujours plus ignobles ou pervers…
    Sur l’autel de l’ignominie, nous pouvons tous nous serrer la main… Là au moins, nous sommes égaux.
    Nous assistons au meurtre de Shinzo Abe aujourd’hui… N’oublions pas que la 1ere guerre Mondiale a débuté avec un meurtre…
    Tout ce déluge de crimes, de victimes ou de violence de part le monde aurait pu être endigué avec un peu de courage et d’intelligence.
    Pour être cynique dans le bon sens du terme, l’homme n’est réellement pas une lumière.
    Alors puisque la question identitaire se repose au coeur des débats politiques… entre le Loup, le chien et l’agneau…
    Faites votre choix, les « je » sont faits, rien ne va plus.

    1. Et comptez bien sur vos têtes le nombre des nantis, des milliardaires et des profiteurs de guerre… Ceux qui ne sont rien, ceux qui vous confisquent vos droits, ceux qui se les approprient…
      Ceux qui se font mousser devant le miroir et les « moi-je » en piquant vos idées….
      Ceux qui se foutent de vos considérations et qui l’exerguent en science du management toujours plus violent des-fi-science et d’efficience… Ceux qui rechignent à vous octroyer un centime d’augmentation pendant que ca parade en Porsche ou en Ferrari… Pire, devant les tribunaux a coups de bâton dans la gueule c’est le massacre pour le petit peuple dont on plafonne le préjudice en le menaçant de lui saisir le peu qu’il a gagné.
      Ceux-là seront les premiers a venir vous lécher le cul pour vous envoyer au front.
      Dans ces cas là, non content de vous avoir bien saigné et pompé, ils sucent gratuits.
      Quelque soit la couleur et l’étiquette, tous égaux.

      1. Et pour finir, rassurez-vous Dieu est là…
        Non content de nous voir ruiner la vie, il nous sauvera la peau.
        C’est fragile la vie, c’est notre précieux…
        Alors si près des cieux et cyprès de cette odeur de sapin qui nous guette tous vu que nous sommes incapables de nous entendre, prions l’Antéchrist pour qu’il nous redonne espoir…
        Le temps file et l’homme n’a plus le droit à l’erreur.
        Evidemment avec des Trompe et des Putain au pouvoir, entre l’Ours et l’Aigle, l’espoir, ça devient la misère.
        Devant Dieu, ça coûte cher le mensonge, l’hypocrisie, le profit, l’orgueil, le pouvoir, les guerres et les massacres…
        Ceux là tomberont dans l’oubli.

        1. Bonjour MP.

          Vous avez raison, c’est bien la démocratie qui est attaqué, depuis longtemps, on nous a fait croire que nous étions en démocratie alors nos gouvernants, nationaux et européens, bafouent le pourquoi ils ont été élus.
          Pour ma part, c’était sous entendu dans mes divers commentaires, je vous rejoins, il faut le dire clairement, j’ai souvent l’impression d’être dans une république bananière.
          Il faut aussi qu’entre nous soit apporté des réponses aux questions que nous posons liées aux articles, ce n’est pas toujours fait ?

          1. Mais vous êtes dans l’Ubérisation d’une république…
            Vous savez ces golden boys qui n’ont jamais travaillé et qui détruisent le monde du travail…
            Et puis pédaler pour pas un rond toute sa vie ça mérite d’être enterré au Panthéon.
            Des réponses claires ?
            Les Uber files vous en apportent.

          2. Et vous savez très bien comment ça se termine…
            Après vous avoir sucé votre sang, votre énergie et vos idées, ils se glorifient et ils se congratulent comme Coallia en affichant leurs trophées d’or… Tout ça pour virer le conseil d’administration au bout de 6 mois….
            Indignez-vous… Juste pour la photo.
            Si c’est de la merde ? C’est juste pour avoir le plaisir de le dire.

  6. Ca tombe pile poil votre article.
    Avec Uber files on comprend mieux pourquoi Poutine veut détruire l’Europe.
    Donc le travail avec Macron c’est jamais qu’une putain de chaîne de violence toute ta vie jusqu’à Orpéa.
    Ils peuvent aller se faire foutre les patrons…. sans excuser le massacre en Ukraine.
    Tous pourris de la tête aux pieds mais surtout la tête.
    1-6 soit t’il.
    Le maître des horloges ?
    Mort de rire, elle vient de tourner l’horloge.
    A part violenter le peuple ils ne savent rien foutre.

    1. Et il faut se battre pour ça ?
      Ils te maintiennent consciemment et volontairement à la place d’un esclave corvéable à merci pour pas un rond tant qu’ils peuvent se faire mousser, s’enorgueillir et s’engraisser sur ton dos.
      C’est ça l’Europe ? C’est juste de la merde.
      Ah oui mais c’est vrai… il faut leur bouffer dans la main sinon c’est la rétorsion…
      Il y aura bientôt 3500 juges de plus et des greffiers, ils pourront s’en occuper.
      Quand je vois ça, j’ai juste envie de vomir…
      Une chaîne de violence sur le citoyen… Des nazis ? oui… la preuve.
      Un costume, un galon, un diplôme, une tiare et un bâton… Bande d’enfoirés.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page