ActualitésEditoEn Une

Plus jamais ça !

La reconduction d’Emmanuel Macron pour les cinq prochaines années avec un score clair et sans appel sécurise indéniablement le projet européen et les valeurs que porte ce dernier depuis plus de soixante-dix ans. Voilà donc Emmanuel Macron muni d’un mandat puissant pour que la France puisse assumer pleinement ses responsabilités en Europe, mission régalienne qui échoit au Président quelle que soit la majorité parlementaire… Nous félicitons bien naturellement Emmanuel Macron, auquel nous avions apporté notre suffrage en vue du second tour, tout en lui rappelant à nouveau qu’à l’avenir l’Europe sera « populaire ou ne sera pas » !

Néanmoins, nous quittons cette campagne présidentielle 2022 sans la regretter… Résonne dans nos têtes un seul mot d’ordre : « plus jamais ça ! »

Plus jamais, nous ne voulons voir l’élection présidentielle transformée en tremplin pour la boutique extrémiste de la famille Le Pen & associés et ses sponsors moscovites ! Il existe en France un financement publique et pluraliste de la vie politique qui oblige tous les partis en matière d’innovation et de production programmatique, et semble suffire au train de vie de la plupart des autres appareils politiques.

Plus jamais, nous ne voulons voir l’Europe transformée en artifice démagogique par trop de candidats, y compris à gauche. Cette instrumentalisation en forme de bouc émissaire, qui permet d’attribuer à l’Europe des maux soit plus larges, soit imaginaires, prive à nouveau la gauche d’une participation au second tour de l’élection présidentielle. Nous ne pouvons que le répéter : le cadre européen ne peut suffire comme seul projet politique à proposer aux français. Cela est d’autant plus vrai s’il s’agit uniquement de s’opposer aux acquis de la construction européenne depuis 1950 qui n’est qu’une sédimentation du passé, et dont les dernières années ont montré le fort potentiel d’évolution. C’est bien une bonne articulation entre un « projet français » et un « projet européen » qui fonde une « Europe populaire » qui parle à tous !

Plus jamais, nous ne voulons voir les partis progressistes et écologistes, soit la gauche de gouvernement, aussi peu capables d’incarner une alternative politique de gouvernement ou de fournir au moins deux ou trois idées fortes incarnant leurs idées et capables de percuter l’opinion publique. Faute d’une telle capacité d’attraction intellectuelle, le débat public a dérivé de longues semaines sur le terrain nauséeux de l’identité, des migrations, voire de la remise en cause de l’Etat de droit. Au point d’en oublier presque le Climat !

Enfin, Plus jamais, nous ne voudrions voir un débat public orchestré par un déferlement de Radicalités, qu’elles s’habillent des oripeaux de populismes qui excluent, ou empruntent les chemins plus convenus d’une efficacité revendiquée mais fermée à toute discussion : nous refusons la fausse alternative entre le bon sens imposé et la compétence technocratique sublimée.

Arthur ColinArthur Colin – @ArthurColin

henri lastenouseHenri Lastenouse

Henri Lastenouse

Henri Lastenouse est Secrétaire général de Sauvons l'Europe, et tant d'autres choses encore !

Articles associés

26 Commentaires

  1. Merci pour votre bon éditorial qui traduit une ligne de gauche, que je ne partage pas mais que je respecte. Personnellement, je ne lance jamais d’anathème car je ne prétends pas avoir la science infuse. Au contraire de vous, pour ce qui est de l’Europe, que nous chérissons tous, je considère qu’elle ne fonctionne pas bien : elle est trop technocratique; les citoyens connaissent mal les Commissaires; ceux-ci ne passent jamais ou rarement dans les médias nationaux; les journalistes ne relatent pas assez au grand public ce qu’il se passe à Bruxelles; la Commission et les Etats membres sont trop inféodés aux Américains et ont failli jusqu’à présent à porter ouvertement un projet européen qui aille dans l’intérêt de ses citoyens. Il faut absolument rapprocher les organes de décision nationaux, tels que les Parlements ou les Régions, du centre décisionnel européen. enfin, les langues: est-il normal que la plupart des dirigeants européens privilégient autant l’anglais pour s’exprimer dans les médias, au détriment des autres langues les plus parlées dans l’UE en tant que langues maternelles? Hélas, je ne vois pas le début du commencement d’une réflexion d’auto-critique de la part de la Macronie et de ses alliés français et européens. Dans ces circonstances, je crains que votre appel « Plus jamais ça » ne reste un voeu pieu et que l’extrême droite, si la gauche ou la droite traditionnelle ne se réveillent pas, finisse vraiment par gagner les élections avec un candidat autrement plus compétent que Marine Le Pen.

    1. Ne nous fatiguons jamais de répéter que si l' »Europe » n’est pas(assez) démocratique, il ne s’agit pas d’un défaut intrinsèque au projet européen. Les traités européens n’ont que le statut de traités internationaux. Il leur manque la légitimité démocratique que seule une constitution, une vraie, pas un nouveau traité international, apportera. Et cette constitution ne pourra, mécaniquement, être qu’une constitution fédérale en bonne et due forme.

    2. Vous avez tout les deux raison, mais il y a un préliminaire à réduire la complexité du fonctionnement de l’ Europe c’ est la simplification de l’ organisation française : État, Régions, Communauté d’ Aglomeration, Communauté de Communes. ( la Région étant en lien opérationnel direct avec la gouvernance de l’ Europe) . Bien entendu suppression des étages inutiles: Sénat, Départements, Autres Collectivités…etc

    3. Je rejoins votre commentaire mis à part ma lecture de mon œil gauche. EM est un cynique qui joue sur plusieurs tableaux aussi bien pour diviser que donner l’illusion de recoller les morceaux de la société qu’il casse allègrement avec la bénédiction de ses mentors financiers. Il changera vite son discours pseudo écolo-social dès les législatives passées. Il sert l’Europe oui certes, une Europe mondialiste celles des multinationales et des lobbys qui l’influencent et qui sont les mêmes que celles et ceux qui influent en France. Alors oui, il y a en France et dans l’UE une communauté d’intérêts particuliers et privés qui se servent et sont servis en premier par nos représentants au détriment d’une majorité de « riens » (= la plupart d’entre nous qui ne sommes même pas millionnaires) et des communs (par ex le climat ou les services publics). Alors dans ces circonstances, soyez assuré, cher Henri, de pouvoir rééditer votre titre prochainement car votre président, ex candidat favori, s’en fiche comme de sa chemise que l’Europe soit populaire ou pas…
      Du moment qu’elle sert les intérêts et la vision d’un monde duquel la majorité d’entre nous sera de plus en plus exclue. Vous faut-il vraiment 5 ans de plus pour ouvrir les yeux sur la division par trois de notre société en à peine un mandat ? Peut-être à la lumière de l’analyse du tiers votant par conviction pour EM pourriez-vous vous positionner plus franchement pour sauver l’Europe du libéralisme financier, écueil aussi redoutable que le populisme ?

  2. Un mandat puissant avec 35% d’abstention, nuls et blanc (une partie qui n’ont pas voté pour lui mais contre MLP) et 41% contre lui franchement certains ont une façon d’interpréter un résultant comme ils veulent bien s’illusionner, franchement on arrive à un niveau grave de la démocratie.

  3. Le futur gouvernement devrait inclure, par exemple, deux ministres RN ; par exemple (encore), à l’agriculture et au tourisme. Ainsi le réalisme s’imposerait tant aux marchands d’illusions qu’à ceux qui croient au Père Noël. Jouer de cette corde-là a parfaitement fonctionné en 1981.

  4. Plus jamais ça …. ah ? Ah bon….
    Vous voulez certainement dire plus jamais une campagne présidentielle aussi violente que celle que nous venons de vivre… ou alors plus jamais de millions de dividendes lâchés gracement aux riches, aux puissants aux costumés aux médaillés ou aux poudrés pendant que la masse salariale, ouvriers, employés, les jeunes, les étudiants ou les retraités le gouvernement s’en bat les couilles… Ils sont justes bons a se prendre des coups de bâton dans la gueule de la part de leur justice…
    Plus jamais quoi ? La guerre ? mais c’est trop tard…
    Profitez bien sur le dos des pauvres comme vous l’avez toujours fait… et vous pourrez dire plus jamais…

  5. Une proposition d’utiliser un outil pour mieux ouvrir le fonctionnement des dispositifs de l’UE aux européens, celui qui existe aujourd’hui dans les communes de Paris, Lyon et Marseille: transposé à l’Europe il permettrait à toute association ayant un objectif européen de s’inviter au Parlement européen pour présenter toute proposition de son choix concernant le fonctionnement de l’Europe, le président du Parlement étant obligé de l’accueillir et de la laisser lui parler.

  6. Pourriez-vous me dire ce que vous entendez exactement par « populisme »…? Mettre dans le même panier, s’agissant de la France, Rassemblement national et Insoumis, me parait rien moins que pernicieux. La « Pensée unique » est-elle le seul horizon politique « raisonnable »? Bien que fervent humaniste (ou justement parce que fervent humaniste), je ne le crois pas.

  7. Nous avons besoin d’Europe.
    Une Europe plus forte, plus determinee a servir la paix donc plus d’égalité de droits et devoir des états et des citoyens. Il faut donc la libérer d’une domination des seuls intérêts financiers en primauté. Il faut en effet que les élus européens soient mandatés pour la liberté et la démocratie vivante par et pour les individus citoyens et corps intermédiaires indispensables. OUI il il faut se protéger des populismes de gauche comme de droite véritables jumeaux dans l’esprit et les pratiques désastreuses
    .

  8. Monsieur MACRON n’a pas le droit de dire qu’il est victorieux, c’est la lutte pour éviter l’accession au pouvoir du RN qui est victorieuse.
    Maintenant, c’est l’heure de vérité, le vote aux législatives ne doit surtout pas donner une majorité au Président actuel, c’est le meilleur moyen de lui prouver que nous ne sommes pas ses moutons.
    C’est l’espoir que j’émets s’en y croire vraiment, les marchandages actuels laissent à penser que beaucoup de nos politiques sont pourris, ils semblent prêt à vendre leur âme ?
    Concernant l’Europe, nous devons absolument finir sa construction.
    Vos divers commentaires prouvent notre désarroi et notre incompréhension sur la façon dont est mené la politique actuelle, peut-il y avoir une heureuse surprise lors des prochaines élections ?

  9. L’heureuse surprise serait que les citoyens retrouvent confiance dans le monde qu’ils se sont évertués à bâtir… Plus jamais ça… J’aurais plutôt dit : Tout ça pour ça… La défiance est générale, l’espérance réellement au fond de la boîte et les maux de la terre… placez les ou vous voulez, je vous laisse finir la phrase.
    Ah… Heureusement, il reste la violence… Et tous se la partagent en s’accusant mutuellement… Au bout de la chaîne, le citoyen lambda, celui qui n’existe pas, celui dont la parole à disparue. Dans nos démocraties, on vous représente et on parle pour vous, dans les dictatures, la parole disparaît en premier avant que vous ne disparaissiez tout court… Dans les deux cas, vous n’existez pas… Les Chinois ne parlent pas ou ils disparaissent. Les Européens disparaissent derrière ceux qui parlent pour eux. Ce sont les mêmes. Patrons, Militaires, Politiques, Religieux, Syndicats ou enseignants, Cadres, Fils de…Corporatisme,Gang ou Mafieux… Ils s’approprieront tout.
    J’ai un Dieu, le mien, mais je n’ai pas de maître, car je n’ai aucune laisse.
    La seule liberté et le seul espoir serait de les oublier… mais même ça ils vous l’interdisent.

  10. il est triste de voir que macron est devenu président à cause de la secte lfi
    qui obtempère aveuglément aux injonctions de son gourou grand chef maçonique

    1. Ainsi va la démocratie…
      Elle est loin d’être parfaite et il reste tant à faire pour encore l’améliorer…
      Mais peut-être auriez vous préféré la smala Le Pen ou Zemmour, ou un autre épouvantail ?
      Le souci est qu’à force d’invoquer la peur, le repli communautaire ,la division, l’image de soi, la bonne identité de la culture nationaliste, la guerre civile, dans des discours incantatoires, souvent mis en exergue par les médias… on finit par dire et redire : Plus jamais ça…
      C’est bien le souci avec la peur… Elle sidère, coupe la parole, crache dans la soupe, occupe toute la place et pourrit la terre fertile de part ses violences où la démocratie pousse doucement.
      Le résultat de l’élection ne vous plaît pas… J’en suis désolé mais je vous renvoie aux travaux de Piaget de Vygotsky sur le socio-constructivisme… Ainsi vont nos châteaux de sable, les enfants piétinent parfois les châteaux de leurs camarades, disant qu’ils sont laids et qu’ils ne leur plaisent pas, que celui qu’ils ont bâti est beaucoup mieux…
      Ce sont nos sociétés imaginaires… On s’évertue à les bâtir et les détruire…
      Ainsi une partie de la population traîne derrière elle le reste du troupeau… une petite minorité tente de faire comprendre à l’autre minorité qu’il ne faut pas détruire le château en construction, car il sera beaucoup plus long de tout rebâtir.
      On pourrait même appeler ça une régression sociale, identitaire, communautaire, existentielle, politique, humaine… nourrie de faux semblants mais de véritables mensonges institutionnels.

      1. Avec la stigmatisation du « gourou grand chef maçonnique », on devine un fort penchant pétainiste chez le fantasque Jean Nemar. Ce dernier aurait sans doute été une voix très écoutée sur les ondes de Radio-Paris sous l’Occupation.

        1. C’est bien le problème avec la maçonnerie… Quand le mortier est mal fait tout part en poussière… Il faut le bon dosage… un dosage d’humanité, d’amour, d’espérance, de liberté, de tolérance, de justice, de fraternité, d’égalité, de patience et de courage… il manque peut-être quelques ingrédients.

        2. je pense que vous auriez ;vous même; écouté jean monnet. (cette crapule )pendant la seconde guerre mondiale ;pas moi .
          quant à moi j’aurais préféré écouter DEGUAULLE .votre peu d’intelligence et de culture provoque des conclusions hâtives et inexactes en ce qui concerne Pétain…

          1. Pourriez vous, Jean Nemar, s’il vous plaît, écrire au moins correctement DE GAULLE avant de continuer à écrire des conneries ?

          2. Mais en fait Jean Nemar, vous êtes un Troll… je veux dire par la vous êtes un esclave… on vous paye ou on vous force peut-être à répandre de la calomnie …
            vous êtes peut-être en danger ou alors c’est un plaisir purement pervers…
            Mais ça ne change rien au fond de la question qui est : Quand « on » véhicule de la connerie ou du mensonge invétéré, on ne doit pas s’attendre à en faire ressortir de la vérité.
            Je pense que les lecteurs de Sauvons l’Europe ne sont pas dupes sur votre profil. Vous êtes uniquement là pour semer la discorde et pour semer de la merde.

  11. si on était en véritable démocratie les résultats des élections seraient transparents .
    il est à noter que le regroupement des résultats est maintenant fait par l’insee et là ça n’est pas du tout mais alors pas du tout clair .
    il serait pourtant très facile avec les moyens actuels (internet) de créer un site sécurisé où on pourrait voir les résultats de chaque bureau de vote de chaque commune ,de chaque ville etc. et où chacun pourrait s’y retrouver et contrôler le résultat final .
    rien de tout ça. au lieu de ça, on a centralisé en un lieu où toute fraude devient facilement possible.
    quant à la démocratie faite par des sectes merci ….

    1. Donc le message c’est quoi ? : « On nous a volé notre élection ? »
      Etonnant… J’ai déja entendu ça quelque part…
      Ca a commencé avec TRUMP, évidemment Marine et Zemmour ont repris le flambeau et la divine parole en s’engouffrant dans la brêche mais ils se sont vites arrêtés dans leur mensonge et leur incantation hypocrite car ici, c’est la France et l’Europe.
      Plus jamais ça…
      Ici la parole a un prix… Trumper son monde, ça va 5 minutes…
      Le ressentiment vous habite Jean Nemar… En fait, les mensonges semblent tout à fait vous convenir… J’appelle ça du mauvais cynisme car il en existe du bon.
      Le mauvais vous perd, le bon vous éclaire…
      Plus jamais ça effectivement….

  12. Espérons bien que si après des décennies de laxisme politique , judiciaire , l’immigration subie , l’islamisation galopante et les innombrables fachos pseudos antifas ou encore les islalmo-gauchistes ainsi que les extrémistes wokistes il est grand temps qu’un ou une présidente fasse le ménage dans ce pays et ce quoi qu’il en coute , on ne fait d’omelette sans casser les œufs et là en l’occurrence nombreux sont les œufs a cassés ou plutôt exterminer !!!

    1. En espérant que vous ne fassiez pas partie de ces oeufs…
      A vous écouter on ne sait plus par qui commencer…
      On pourrait même exterminer tout le monde…
      Et vous, Comment allez vous ?

    2. Excusez-moi Mme VC mais l’usage du terme « exterminer » renvoie à des faits récents qui ont eu lieu sur notre continent et il me semble tout à fait inapproprié en l’occurrence. Si vous en doutez je vous invite à visiter quelques sites tristement célèbres comme le Struthof en France, celui de Dachau en Allemagne ou moins proches ceux de Chełmno, Bełżec, Sobibór, Treblinka, Auschwitz–Birkenau et Majdanek en Pologne.

      1. Bien « envoyé » ! Mais, après tout, l’intéressée ne maîtrise sans doute pas suffisamment la langue française pour saisir à quel point certains mots sont excessifs…

        C’est en songeant en particulier au camp du Struthof dans l’enceinte duquel je me suis recueilli lors d’un séjour en Alsace que je mesure effectivement les contradictions de personnes qui ont la bassesse de stigmatiser des promoteurs de tolérance en les traitant de « fachos ». Décidément, la parabole de la paille et de la poutre reste d’une désolante actualité.

Laisser un commentaire

A lire également
Fermer
Bouton retour en haut de la page