ActualitésEn UneNos Entretiens

Nous le peuple européen, six personnages en quête d’Europe

C’est aujourd’hui à un exercice de théâtre que Sauvons l’Europe vous convie. Sous les auspices de Pirandello, Catherine Guibourg cherche à répondre à la question de l’introuvable peuple européen en incarnant dans des personnages les différentes voix du débat qui oscille entre fédéralisme et nationalisme. Présente de longue date dans ces échanges, et passeuse de mémoire de la résistance, elle cherche en mettant en scène la rencontre des opinions à faire évoluer les positions et à montrer ce qui existe derrière la première opposition de principe.

Ce beau projet, porté par Michel Caillouët, ancien ambassadeur européen et par l’association Tyr et Sidon, est mis en scène par Anisse El Kenz. Le financement de cette initiative est presque bouclé, et n’a encore besoin que de quelques petits coups de pouce de votre part. Alors n’hésitez pas, abondez la cagnotte qui permettra de lever la pièce et de financer la tournée!

—-

Quelque part en Europe en 2018.

Des citoyens européens se sentent profondément européens, et veulent plus d’Europe : une Europe plus démocratique, plus humaine, surtout à laquelle ils pourront directement participer. D’autres au contraire contestent l’identité européenne, et clament qu’il n’y a pas de peuple européen.

France, Italo, Maria, Pedro, Peter et Pierre décident de se réunir sur une scène de théâtre et de débattre entre eux des problèmes qui les inquiètent. Montée des intolérances et volonté d’en découdre avec la démocratie, réchauffement climatique, accroissement des inégalités alors que des Empires aux pouvoirs forts cernent et menacent la démocratie européenne. Dans ce paysage inquiétant, quel futur pour les Européens ? France propose d’unir autour d’une constitution fédérale, quelques pays de la famille européenne aux valeurs communes. Pierre à la tête du Renouveau National s’y oppose fortement. France et Pierre ont beau appartenir à la même génération, rien ne semble plus les réunir….Mais au fond ce qui se joue sur la scène est-il théâtre ou réalité ?

France et Pierre jouent-ils leur rôle d’acteurs ou de citoyens?

A l’heure du one man show, et du théâtre de l’intime, c’est un sujet ambitieux qui est proposé ici, une pièce qui embrasse un théâtre monde, la scène comme miroir, révélateur de sujets, l’identité, l’Europe, dont la société peine à débattre, tant ils sont complexes et font partie d’une histoire et d’un inconscient.

Y a-t-il un peuple européen ? Qu’est-ce que l’histoire européenne ? Comment peut-on comprendre l’Europe et se sentir européen, en l’absence d’éducation européenne à l’école, et dans les médias ? Peut-on faire Histoire commune entre Europe de l’Ouest et Europe de l’Est, et à quelles conditions ?

La pièce fourmille de dialogues, pour essayer de retracer l’histoire d’une génération, dont la maison s’est construite en partie sur l’Europe et qui viendrait à vaciller, si les fondations venaient à manquer.

Le projet et les représentations seront portés par l’association « Tyr et Sidon » (lieux dans l’actuel Liban ou le mythe Europe est né) qui a pour but de piloter des activités, notamment théatrales, autour du thème de l’Europe.

Le groupe s’autofinance et c’est pourquoi vos dons seront les bienvenus.

Vous citoyens européens, ce projet sera un peu le vôtre.

Par votre soutien, vous ferez ainsi un peu partie de l’équipe et contribuerez à ce débat essentiel sur l’avenir de l’Europe des citoyens et de la culture !

Alors merci d’avance à vous Ô donateurs, généreux donateurs !

Et que grâce à vous le spectacle commence !

Tags

Sauvons lEurope

Sauvons l’Europe, association pro-européenne et progressiste qui s’engage pour une Europe démocratique et solidaire

Articles associés

7 Commentaires

      1. L’Union de l’Europe ne se discute pas, elle est, mais elle ne doit pas l’être n’importe comment ! Pour une union fonctionnelle les Européens doivent s’unir autour d’une langue commune officielle. Comment s’unir sans se comprendre ? Voila plus de 50 ans que les Européens ont commencés à s’unir autour de thèmes divers, mais jamais pour faire une véritable union des peuples ! Es ce si dangereux que ça ? C’est à croire ! L’union doit se poursuivre, nous économiserions 2 milliards de frais de traduction.
        A l’époque d’internet, cet union est obligatoire, reste à faire le choix de la langue : J’adopterai le Français, l’Anglais est aussi proposé, je pense qu’un référendum serait à faire, envoyé moi votre avis à l’adresse : ucef5302@gmail.com
        L’ucef Union des Citoyens Européens Francophones est une proposition d’union entre les 5 pays européens suivants : La France, la Belgique, le Luxembourg, la Suisse, et Monaco soit 84 millions d’habitants, qui constituerat le noyaux.
        Aidez nous, répondez à cet appel et faites le circuler à tout vos contacts.
        Quelle fierté si nous parvenons à réaliser cet objectif à partir d’une initiative citoyenne.

        1. Je suis aussi partisan d’une Europe forte avec un langage commun.
          Je pense que le plus facilement diffusable dans l’Union Européenne est l’Anglais…

  1. On peut dire tout et son contraire, l’Europe c’est avant tout un territoire où vivent des gens, pour réunir ces gens je ne voie qu’une méthode ils doivent se comprendre, tout effort à contresens de ce principe conduira nulle part

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page