ActualitésEditoEn Une

Europe : Rallumer les étoiles, par André Gattolin

Européen intransigeant, André Gattolin publie ces jours-ci un plaidoyer pour une refondation européenne au long cours.

« Rallumer les étoiles » se veut d’abord un avertissement : l’Europe conçue comme un marché épuise sa dynamique de rassemblement des peuples. L’espace européen n’est plus un pôle de croissance majeur à même de tenir sa promesse de prospérité, et les européens se séparent désormais entre Est et Ouest sur la question des valeurs plus que celle des valorisations. Il faut à l’Europe un projet politique qui dépasse la gestion technique de l’économie, d’autant que la survenance des crises de 2008 a sévèrement écorné la confiance dont elle pouvait jouir à cet égard.

Second avertissement : la structure de décision actuelle ne permet pas de faire émerger ce projet politique. Mise en place selon les normes du fédéralisme « sur plans », elle aboutit à travers le Conseil à un directoire des Etats indépendamment de leur poids démographique. André Gattolin appelle au contraire à faire le pari démocratique, le meilleur instrument dont nous disposons pour parler politique. Des référendums paneuropéens ne doivent pas être craints, non plus que des coopérations entre Etats qui permettent à chacun de s’investir là où il est prêt.

Plus profondément, les Européens doivent pouvoir se rassembler autour d’un élan partagé, qui ne prenne pas nécessairement de figure uniformisatrice. André Gattolin rappelle combien l’Europe est un espace divers et bariolé, dont la trame est rugueuse. La ligue Hanséatique lui semble une figure de référence plus emblématique que l’Empire romain, dans une logique de coopération d’avantage que de verticalité.

C’est avec grand plaisir que nous avons lu ce compagnon de toujours de Sauvons l’Europe, de tous les combats pour un développement démocratique de la construction européenne et un débat vivace et substantiel dans les médias.

Tags

Sauvons lEurope

Sauvons l’Europe, association pro-européenne et progressiste qui s’engage pour une Europe démocratique et solidaire

Articles associés

Un Commentaire

  1. Une reférence historique est toujour une illumination. La Hanse ou l’ Empire Romain? Pour moi cela serait aussi une question à quel époque? Mais pour moi le Saint-Empire romain germanique serait aussi un très bon exemple, surtout après la Bulle d’or de 1356, qui est pour moi une sorte de ‘Loi fondamentale’ une très ancienne ‘constitution’. Réformé par la diète de de Worms en 1495, plusiers fois encore modifier et abolie finalement pas Napoleon. De 1495 La Chambre impériale, une sorte de cour institutionelle siégait à Wetzlar jusqu’en 1806. Entre autres Johann Wolfgang Goethe y passait son stage juridique.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page