ActualitésEditoEn Une

Pierre Hillard, itinéraire d’un complotisme

Pierre Hillard est l’une des références intellectuelles historiques du mouvement souverainiste. Il y a une vingtaine d’années sortait « Minorités et régionalismes« , qui fut l’une des bibles de l’analyse néo-chevènementiste du phénomène européen. Prolongement de ses travaux universitaires, cet ouvrage pose l’incompatibilité d’une Europe des Régions structurée par la puissance allemande avec la République française, une et indivisible. Les langues régionales n’y sont pas seulement un poison pour l’âme française, mais une arme allemande pour démanteler notre pays.

Ce travail fondateur était très convainquant, et préfacé de Paul-Marie Coûteaux avec une postface de Michel Husson. Prolongement de sa thèse de doctorat, il était remarquablement sourcé et documentait parfaitement la continuité de la politique allemande en matière d’organisation du territoire européen, fondée sur le principe des nationalités. Pourtant, il était fondamentalement absurde. En ne prenant en compte que cette permanence allemande, il ne se limitait pas à démontrer l’apport de la pensée politique allemande sur l’identité et le territoire à l’Europe, qui construit un genre de fédéralisme, il réalisait un travail de recherche entièrement univoque qui ne permettait pas d’apprécier réellement cet apport, de le considérer comme une partie du bric à brac de la construction européenne, ni d’ailleurs de le discuter pour ses qualités éventuelles. A partir du moment où le parler Breton est un défini dans son essence comme un agent de l’influence allemande, comment en discuter rationnellement ?

En vérité, derrière la solidité apparente de cette recherche s’ouvraient toutes les dérives possibles. Et si Pierre Hillard demeure cité avec constance pour ce travail, son évolution n’est connue que dans des cercles plus réduits. En 2010, il élargit sa thèse avec « La décomposition des nations européennes : De l’union euro-atlantique à l’Etat mondial« , où le régionalisme fait système avec le mondialisme du capital pour détruire les Etats nationaux, qui sont les garants des droits des citoyens et de la démocratie. Il publie également une étude fouillée sur « La fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale« , dans laquelle il explore l’influence des réseaux de think tanks sur la pensée de la gouvernance internationale. Jusqu’ici, tout va encore bien.

En 2015, il préface aimablement l’ouvrage de Claire Serac « La guerre secrète contre les peuples » qui postule que les « élites » préparent un génocide de masse de l’humanité pour mieux la contrôler, grâce aux armes bactériologiques aux implants, aux nano-particules, au génie génétique et aux trainées de condensations des avions de ligne. Seconde préface la même année, pour l’ « Histoire secrète de l’oligarchie anglo-américaine » , qui met au jour le plan de l’élite américaine pour la domination du monde, conçu dans la seconde moitié du XIXème siècle. On croit sentir une inflexion dans la réflexion de Pierre Hillard.

A partir de là, Pierre Hillard publie « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial: L’échec de la tour de Babel n’est pas fatal » et « Chroniques du mondialisme » , qui démontrent l’existence d’un projet mondialiste implacable et irrésistible, force de ténèbres à laquelle on ne pourra résister que par un retour renouvelé à la foi catholique. Cette pensée est réactualisée dans l’ « Atlas du mondialisme » et « Archives du mondialisme – De la guerre contre l’Ancien et le Nouveau Testament« .

2019 et 2020 sont des années particulièrement fécondes pour sa plume, avec un thème prégnant. Dans « Le monde occulte des comic Books: de DC Comics à Marvel », il établit le caractère profondément antichrétien des histoires de super héros. Il note au contraire leur appartenance profonde à l’univers de la pensée Kabbalistique. D’ailleurs, la plupart des auteurs sont juifs. Enfin, dans « Sionisme et Mondialisme : Le sionisme de ses origines au IIIe Reich, 1895-1941« , il montre le rôle essentiel du sionisme dans la création du nouvel ordre mondial. Selon le quatrième de couverture, les carnets de Théodore Herzl, l’un des fondateurs de la pensée sioniste, « proprement décortiqués donnent les véritables raisons à l’origine de la guerre de 1914« .

Comment en arrive-t-on là ? Pour avoir lu ses premiers ouvrages et feuilleté les plus récents, une continuité forte existe dans le sérieux de la recherche documentaire. Mais il n’existe plus aucun esprit critique, en vérité déjà absent des premiers travaux. Simplement, leur thème faisait que le vice de construction ne sautait pas aux yeux. Les obsessions qui l’ont saisi par la suite devraient amener à se méfier rétrospectivement de la solidité de ces premiers ouvrages encensés dans une grande part de la pensée souverainiste intellectuelle.

Une anecdote pour finir. François Asselineau était interrogé en marge d’un de ses barnums sur la fin du monde promise par l’Europe, sur ses convergences avec le travail de Pierre Hillard. Asselineau partage totalement ses idées sur les euro-régions et les complots américains et nazis, mais n’a jamais donné dans le nouvel ordre mondial et encore moins dans l’antisémitisme. Le voilà donc très gêné et contraint de bafouiller quelque chose sur l’intérêt de ces travaux, mais en indiquant qu’il ne s’y associe pas forcément. Pourquoi ne pas pouvoir se distinguer clairement de Pierre Hillard, tout simplement ? Parce que leurs publics sont les mêmes, qui se rendent à ses conférences bondées et financent l’UPR par leurs dons. Asselineau, de fait, ne peut pas se permettre de prendre trop visiblement ses distances parce qu’il vit de la même sphère.

Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site

Articles associés

28 Commentaires

  1. Waouh, quelle analyse pertinente, tout ça pour cracher sur ASSELINEAU et le faire passer pour un antisémite…..

    Aucun des 2 n’est antisémite, simplement ils dénoncent de manière objective et preuve irréfutable à l’appuie que nous assistons à divers processus vicieux (mis en place par 99% de la classe politique française, les mêmes qui chantent la chanson d’une AUTRE EUROPE depuis 35 ans) et qui ont pour unique but sur le long terme à la destruction des états nations au profit de l’instauration d’une gouvernance Mondial.

    Bien entendu la construction européenne fait parti de ce processus. Cette volonté politique découle d’un idéal spirituel bien spécifique.

    Ces 2 hommes ont basé l’ensemble leurs analyses sur des faits bien précis. Non ?

    Maintenant si tu as sous la main de quoi démonter l’ensemble de leurs analyses morceaux par morceaux depuis ces 15 dernières années, je suis preneur, mais j’en doute très fortement…. !

    Quand tu veux cracher gratuitement sur un homme assure toi auparavant d’avoir tout les éléments en main et lu l’intégralité de ses ouvrages. Ce que j’ai fait .

    Encore une fois pour info le président fondateur de l’U.P.R a cité à de très nombreuse reprise fois le fait qu’il s’oppose fermement au Nouvel Ordre Mondial et au Choc des civilisations….

    Laisse moi te dire que je me suis tapé une bonne tranche de rire. Merki

    1. C’est bien de lire les articles avant de critiquer. La phrase en question : » Asselineau partage totalement ses idées sur les euro-régions et les complots américains et nazis, mais n’a jamais donné dans le nouvel ordre mondial et encore moins dans l’antisémitisme. »

    2. Il est justement dit l’inverse : « Asselineau (…) n’a jamais donné dans le nouvel ordre mondial et encore moins dans l’antisémitisme »
      Sauf à le faire exprès pour accélere le confusionisme ambiant, vous faites la preuve que vous ne savez pas lire correctement.

  2. Merci monsieur Coulon car comme vous je m’insurge sur cette vision et défense aveugle de l’Europe par le rédacteur. Pierre Hillard est chrétien et ça gêne énormément ce gnome qu’est l’Europe voulue par les frères 3 points et le nazi qui a confectionné les textes de base.Cette Europe a osé reprendre le drapeau de la Sainte Vierge Marie avec les étoiles …mais en la virant ! Europe soumise à Merkel et son roquet à la cocarde qui irrite les peuples sérieux et croyants appelés avec mépris le  » groupe de Visegrad », et tout ce mauvais vaudeville fait rigoler Vladimir qui se retient d’envoyer ses chars à nouveau pour régler le problème et effacer les injures qu’il reçoit constamment. Il est temps de faire disparaître cette hydre pompeuse de suffisance et prédatrice des nations.L’Europe de l’Atlantique à l’Oural et rien d’autre.

    1. BP50 comme Coulon m’ont l’air d’une sacrée bande de baltringues mi fascistes maurassien, mi la manif poour tous. Certainement des auditeurs assidus de Radio Courtoisie. Des profils très toxiques en tout cas. Il ne manque plus que les islamistocollabos et les pleneliens et nous sommes bons pour le mélange explosif

  3. Parfait, parfait, parfait …arrêtons de nous chamailler et rejoignez la résistance qu’incarne l’U.P.R en libérant la France de L’UE de l’euro et de l’OTAN. Rendez-vous sur ma page Facebook.

  4. « A partir du moment où le parler Breton est un défini dans son essence comme un agent de l’influence allemande, comment en discuter rationnellement ? »
    C’est une réflexion pleine d’humour, une fois.
    Ce genre de phrase permet de camoufler le véritable rapport de force. Entre respecter les langues régionales et minoritaires et les promouvoir à coup de millions au détriment de la langue qui fait le ciment d’une Nation, il y a une marge. Mais surtout, avant de discuter rationnellement de ces questions, peut-être devrait-il être possible d’en discuter publiquement tout court !
    Ne vous en faites pas que nous avons de quoi discuter, plus que rationnellement, FACTUELLEMENT de tout cela.
    Bref, on rigole…

  5. Monsieur le rédacteur, Arthur, il ne s’agit pas de Claire Serac « La guerre secrète contre les peuples » mais bien de Claire Séverac, lanceuse d’alerte, décédée en 2016 dans d’étranges circonstances !
    Par ailleurs, vous dites à son sujet qu’elle dénonçait les « traînées de condensation », et bien non, elle dénonçait ce qu’on appelle les « chemtrails », les trainées chimiques, contraction de « chemical » (de l’anglais « chimique ») et trail en anglais, pour trainée. D’où la contraction en anglais « chemtrails ».
    Il ne s’agit donc absolument pas de « traînée de condensation » comme vous le dites mais bien de « chemtrails », trainées chimiques, que des avions, non pas de ligne, épandent dans les ciels.
    Hier encore, lors d’une randonnée dans la nature avec mon chien, il faisait beau, avec du soleil, d’une grande métropole française, ce jeudi 11 février 2021, et bien, j’ai assisté et observé des avions qui, à l’horizontale, quadrillaient le ciel d’épandage chimique.
    Le ciel ensuite, se tapisse d’un voile blanc laiteux qui obstrue la lumière naturelle du soleil.
    Et à chaque fois qu’il y a des chemtrails, c’est-à-dire des épandages chimiques dans le ciel, le ciel change, l’horaire est toujours la même, entre midi et 14h00 et le lendemain ou le surlendemain, les températures chutent(alors qu’on est en hiver en ce moment !), et le temps change : par exemple, aujourd’hui, vendredi 12 février 2021, le temps est sombre, gris, pluvieux, avec une chute des températures !
    Cela fait des années que cela se produit sans que personne ne réagisse !
    L’été 2020, les chemtrails étaient répandées sur la côte Basque, à Anglet, alors que j’étais sur la plage.
    Un goût bizarre et chimique se mêle alors dans ma bouche !
    Alors, monsieur le rédacteur, revoyait votre copie, avec des faits, sourcées sur Pierre Hillard et sur la grande lanceuse d’alerte, Claire Séverac !

    1. Attendez, vous dites avoir observer que les températures baissaient en hiver ?? Et on ne serait pas au courant ! Grand dieu, voilà bien la preuve irréfutable du Grand Complot Mondial !! Merci de ne nous ouvrir les yeux chère Mireille.

  6. Article bidon, il suffit simplement de faire une recherche Youtube avec pour mots clés Asselineau + Nouvel ordre Mondial pour voir que si, Asselineau dénonce le Nouvel ordre Mondial : https://youtu.be/7IbRB1cLyQI
    Quant au livre de Pierre Hillard La marche irrésistible du nouvel ordre mondial, il n’a pas été publié en 2015 (ou après) comme vous le dites mais en 2007, vous n’êtes pas sérieux dans vos recherches.
    Enfin, en ce qui concerne le lobbie israëlite, il existe, que ça vous plaise ou non, son influence est réelle, à quoi bon nier le réel ?
    Vous êtes dans l’idéologie, un vrai penseur accepte le réel et y soumet son idéologie, pas l’inverse. En vérité, vous n’avez pas d’arguments contre le travail de Pierre Hillard, et en face à face, vous seriez vite désarçonné.

    1. C’est difficile de vouloir à la fois :
      -) coloniser le monde entier,
      -) et vouloir que ça ne se voie pas.

      Seule solution : interdire par tous moyens que ça se dise.

  7. Bonjour.

    Article qui soulève des questions qui pourraient donner lieu à des débats interessants… Toutefois manquant de faits et d’arguments… Qui plus est défendu dans les commentaires par des personnes qui a priori ont fait le choix de ne plus penser que par idéologie, c’est regrettable… D’où qu’ils viennent l’information et le savoir sont toujours bons à prendre. Quelle importance que cela se trouve sur radio courtoisie ou sur Le media de Melenchon… A ce compte là les adhérents de LREM ne devraient plus s’informer sur les médias ni de gauche ni de droite, alors que reste t’il?

    Par ailleurs ayant prit la peine de lire Claire Séverac et Pierre Hillard avec attention, leurs travaux sont sourcés et riches. Nul besoin de partager toutes leurs conclusions pour permettre à sa propre pensée de cheminer grâce à eux.

    Un point de détail: Mr Hillard n’est pas antisémite et à maintes reprises l’a expliqué. Il s’oppose à certains courants du judaïsme, qui est pluriel, et se garde bien d’amalgamer les individus.

    Je rejoins Coulon, si vous avez des contres arguments à proposer aux travaux de Pierre Hillard ou aux propos d’Asselineau je suis preneur car leurs détracteurs se font très discrets et évitent d’avoir à se frotter à eux en debat!

    Cordialement

  8. Bonjour
    Je suis également un assidu du travail de Pierre Hillard, et je dois reconnaître qu’en effet l’ensemble de ses recherches sont fortement idéologiquement orientées. Mais qui peut passer 15 ans à travailler sur un sujet géopolitique sans l’être ? Vous avez l’air de dire que la méthodologie semble correcte, mais pas la conclusion. C’est ce qu’on appelle savoir exprimer et prouver ses idées. Bref je trouve sans l’ensemble ses travaux sérieux parfois un peu « mono-cause » mais je vous mets au défi de démonter matériellement ce qu’il publie. Idéologiquement, vous pourrez toujours, mais c’est peut-être parce que c’est vous le dogmatique. Paix sur vous!!

    1. Bonjour, avec beaucoup de retard sur votre commentaire :

      Justement non, sa méthodologie n’est pas correcte. Il construit un corpus documentaire souvent solide, mais n’a aucune démarche critique dans son exploitation. Il se contente de définir une position univoque, puis de piocher dans ses documents ce qui la conforte. Le résultat pouvait sembler présentable dans ses premiers travaux sur le régionalisme, même s’ils étaient scientifiquement peu recevables. Ils apparait manifestement insoutenable dans ses derniers ouvrages, mais sa méthodologie reste la même.

  9. L’article peu constructif. N’apporte pas d’anti-thèse. Le point intéressant d’avoir noté la relation entre Mr Hillard et Mme Séverac qui défend des thèses dont les éléments de preuves et de déduction sont, de mon point de vue, très faibles et clairement complotiste. Cependant cela n’enlève rien à l´analyse de Mr Hillard qui ne souffrent pas de raccourcis douteux. Donc à moins d’avoir une autre grille de lecture permettant une autre interpretation étayée et crédible de l’intention des politiques europénnes actuelles son interpretation reste plausible.

    1. Bonjour,

      L’article n’avait pas vocation à être constructif en effet, mais à avertir un certain public de la fragilité des thèses de Pierre Hillard. Je n’avais pas anticipé son succès relatif car c’est un sujet de niche.

      La contre thèse est simplement suggérée ici : « le considérer comme une partie du bric à brac de la construction européenne, ni d’ailleurs de le discuter pour ses qualités éventuelles. »

  10. c’est assez amusant que de constater comment Votre tentative de détruire la crédibilité intellectuelle de M. Hillard fini par rendre ses considérations encore plus pertinentes, surtout à la lumière des dernières événements…

  11. Bonjour,

    Je suis tombé sur une vidéo de Pierre Hillard que je ne connaissais pas qui évoquait en 2014, l’envie de l’Europe et donc des USA qui nous poussent à agir bien évidemment de conquérir l’Ukraine par la voie de l’UE et de l’OTAN. Il s’inquiétait d’une réponse Russe de type nucléaire. En tombant sur cet article on se rend bien à l’évidence qu’il avait vu juste sur ce point. Il parlait également de groupes nazi avec lesquels les « alliés » traitaient déjà à l’époque. Peut-être est-il nostradamus qui sait…

    1. Poutine n’envahit pas les pays qui ne cherchent pas leur indépendance par rapport au pouvoir russe effectivement. Mais le caractère systématique du comportement de Poutine n’appelle pas un haut degré de compréhension. L’Ukraine demandait à entrer dans l’Otan parce que ce pays savait qu’il serait envahi tôt ou tard.

  12. « La République a été alors imposé à la Nation par des scélérats.
    Jamais le vrai peuple n’en avait voulu librement.
    Les bourgeois et les boutiquiers, dupes honnêtes ou jobards, vaniteux, qu’on mène avec des mots, se croient sérieusement républicains.
    Vous devez, par votre parole, par vos subventions à certains journaux démocratiques et par tous les moyens en votre pouvoir travailler secrètement à en amouracher les Français.
    La République est, en France, le parti des sots et des bavards, des brouillons et des voyous.
    Tant que la république durera, la confiance ne pourra renaître.
    Le parti républicain est le moins patriote.
    Platon et Aristote, Bossuet et Montesquieu, Leibniz et Goethe, tous les grands esprits se sont prononcés pour la monarchie. Donoso-Cortes, disait avec raison que la république est le gouvernement des peuples ingouvernables. La démocratie, selon Voltaire, aboutit toujours à la tyrannie de la populace.
    Le suffrage universel c’est le nombre, c’est la force brutale; il est ainsi, un retour déguisé à la barbarie.
    Les républicains resteront toujours plus préoccupés des intérêts de leurs partis que des intérêts de la France. Leur patrie, c’est le monde.
    Cette nation est condamnée à mort. Elle aura ce qu’elle mérite : c’est à dire la République alternant avec l’Empire ou la Commune; le despotisme alternant avec le pétrole.
    Donc la République française, malgré sa belle devise sur les murs, dès qu’elle ne sera plus entre les mains des royalistes, qui la font vivre provisoirement, tombera d’abord entre les mains des intrigants et des incapables, jusqu’à ce qu’elle retombe entre les mains des criminels d’où elle sort à peine.
    Détruire Paris : laissons faire cette besogne aux Parisiens, ils s’y entendent merveilleusement. »
    Comte de Bismarck

    A lire : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5456557q/f4.item.texteImage

    « Les gens s’effrayaient de voir comme tout était jadis tranquille et calme, comme la paix était partout, tandis qu’aujourd’hui tout est plein de sectes et de factions, que c’est une abomination à faire pitié… Il faut que je l’avoue, ma doctrine a produit beaucoup de scandales; oui, je ne saurais le nier, souvent ces choses-là me font peur, surtout quand la conscience me dit que j’ai déchiré le précédent état de l’Eglise, tranquille et paisible sous la papauté… Le monde empire tous les jours et devient plus méchant. Les hommes sont aujourd’hui plus acharnés à la vengeance, plus avares et dénués de toute miséricorde, moins modeste et plus incorrigibles, enfin plus mauvais qu’au temps de la papauté… Chose étonnante et scandaleuse, depuis que la pure doctrine de l’Evangile a été remise en lumière, le monde va journellement de mal en pis… les nobles et les paysans en sont venus à vivre conformément à leurs croyances, ils sont et restent des pourceaux, croient en pourceaux et meurent en pourceaux… Nous prétendons montrer que nous sommes évangéliques, en célébrant la communion sous les deux espèces, en renversant les images, en nous gorgeant de viande, en nous abstenant de jeuner, de prier etc.. ; quant à la foi et à la charité, personne n’en veut. La malice des hommes, parmi nous, est parvenue en peu de temps à un tel point, que je ne crois pas que le monde puisse encore durer plus de cinq à six ans… C’est une expérience incontestable : nous autres prédicateurs, nous sommes maintenant plus paresseux, plus nonchalants que nous ne l’étions jadis dans les ténèbres de l’ignorance papiste. Plus nous sommes sûr de la liberté acquise par le Christ, plus nous sommes tièdes et paresseux à pratiquer l’enseignement et la prière, à faire le bien, à supporter avec patience les injustices, etc… Hélas ! j’ai cru tout ce que disait le pape et les moines; à présent, je ne puis plus croire ce que dit Jésus-Christ, qui pourtant ne ment point. C’est chose bien lamentable et bien triste. » LUTHER

    « l’Initiation Protestante » F.Durrleman :

    « C’est François Hotman, protestant français du XVIe siècle, que l’on doit l’idée d’une monarchie élective et d’une souveraineté nationale d’après Augustin Thierry.
    Augustin Thierry fut libéral a tendance protestante, mais à la fin de sa vie il abjurera, accepte de rectifier ses « erreurs historiques » dans « l’histoire de la conquête de l’Angleterre par les Normands », et mourut en catholique.
    « Hotman répudia les théories de droit public que les hommes de sa profession puisait dans l’étude journalière des lois impériales romaines. Il prit en égale aversion la monarchie absolue et l’autorité des parlements judiciaires, et se fit un modèle de gouvernement où la royauté était subordonnée au pouvoir souverain d’une grande assemblée nationale type dont l’idée, assez vague, d’ailleurs, répondait à cette formule souvent répétée alors dans les manifestes de la noblesse protestante : Tenue d’états et conciles libres. »
    https://conversion-religion-catholique.com/augustin-thierry

    Bisous aux Européo-Protestants-Pharisiens-Maçonniques, un beau jour nous cesserons de jouer et vous regarderons vous entretuer pour le pouvoir. Amen

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page