ActualitésEditoEn Une

Zemmour, militant européen des droits de l’homme

Eric Zemmour, le militant européen bien connu attaché à la défense des libertés publiques, a saisi la Cour européenne des droits de l’homme d’un cas criant de censure de la liberté de parole. Un certain Eric Z. avait tenu des propos publics imputant à « tous les musulmans » une approbation des actes des djihadistes et une volonté commune de coloniser, envahir et islamiser la France. Condamné pour provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une religion, il clame n’avoir voulu clarifier que des points de doctrine théologique du Coran.

Eric Zemmour a porté ce cas de censure manifeste de l’exercice de la pensée académique devant les cours européennes, qu’il considère à raison comme un rempart efficace contre l’arbitraire des tribunaux nationaux. Las, la CEDH refuse de condamner la France. S’appuyant sur un raisonnement spécieux, elle prétend que la liberté des uns s’arrête là où elle rencontre celle des autres, et que la liberté d’expression pourrait légitimement recevoir modération si elle met en péril la liberté de mener une vie normale pour des groupes de personnes désignées à la discrimination. Elle confirme ainsi sa position liberticide, déjà exprimée à propos du droit à tenir des propos humoristiques défendu par un autre militant français des libertés publiques, Jean-Marie Le Pen.

Il est toujours inquiétant de voir des libertés piétinées. Contrairement à toutes les idées propagées sur le laxisme européen, les défenseurs des droits de l’homme comme Eric Zemmour nous rappellent utilement que l’Europe n’est pas cette machine fantasmée par les souverainistes, dont les rouages broient méthodiquement les appareils de sécurité nationaux.

Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site

Articles associés

11 Commentaires

  1. Une ironie de bon aloi qui rend d’autant plus incompréhensible le fait que, pendant la campagne électorale du 1er tour, vous ayez appelé à ne pas voter pour la FI et non pour Zemmour, Lepen et Pécresse ! Quant à Emmanuel Macron, je doute (c’est un euphémisme) que son européanisme puisse être qualifié de progressiste et écologique.

  2. Le 30 novembre 2021, le jour même où la dépouille de la regrettée Joséphine Baker entrait au Panthéon, le regrettable Eric Zemmour annonçait sa candidature à l’élection présidentielle. Coïncidence d’autant plus troublante que l’on serait tenté de fredonner: « Y’a deux Zemmour: l’ébahi et l’péril ». Ebahi, en regard de la niaiserie des positions qu’il affiche. Péril, compte tenu de la connotation de « saut (sot ?) périlleux » qu’on peut attacher aux conséquences néfastes susceptibles de découler de la concrétisation de telles positions… en raison, notamment, de l’obstination de l’intéressé à promouvoir la tromperie. Un tel « fakisme » (au sens de « fake news ») ne laisserait-il pas soupçonner un penchant obsessionnel pour le « faux »… voire l’usage (abusif) de « Knafo » (Sarah), du nom de sa principale conseillère ?

    1. Zemmour, Trump, Bolsonaro, même combat !!! Zemmour veut mettre de la démocratie là où il la combat, c’est un comble.
      Quand on a vu ce qui s’est passé au Capitole il y a deux ans, et ce qui s’est passé sur le campus du pouvoir officiel à Brasilia hier après-midi, on comprend bien ce que représente cette extrême droite, prête à tout, et parfois comme ce fut le cas hier, avec la quasi complicité des instances de police locales qui étaient plus que prévenues de ce qui se tramait et n’ont rien empêché. Le beau drapeau brésilien a été hier sali, outragé sur le dos de tous ces fanatiques anti démocratie. J’espère que les Français en tireront une bonne leçon et que la colère et la révolte, même si parfois légitimes, ne se resoudront jamais avec ces gugusses.

    2. Nuance Mr Vernier…. Ce ne sont pas des tromperies… Ce sont des raccourcis intellectuels… et en l’occurrence, l’origine et la racine de ces fake news… Zemmour est juste persuadé de ce qu’il avance… Il emmène avec lui 75 millions d’électeurs sur l’autel du capitole qui coutera pour certains la peine capitale.
      Comme son comparse, on le laissera jouer au golf durant et après la crise, tant avec les paroles et leurs sens, qu’avec les idées, les vérités historiques ou les paroles d’experts.
      Quand à l’humanité, faisons comme tout le monde, n’en parlons pas… et comme dirait mon ami tirailleur sénégalais Bamboula, qui rentre enfin chez lui avec la grâce du gouvernement Français à l’aube de sa mort, « a vot’ se’vice missié bwana »…
      Entre sévice et service il n’y à qu’un air de différence.
      Et si le dernier homme vivant sur Terre était noir ? Puisque semble t’il le premier l’était… Musulman en plus…
      Dieu choisira… Puisque Dieu, c’est simplement la vie.

      1. Certes, on peut longuement épiloguer sur les nuances.
        Cela dit, quand on fausse une balance, il me semble qu’il y a tromperie sur la marchandise… et Zemmour, tout persuadé qu’il soit de ce qu’il avance, est passé maître dans cette forme de « foutage de gueule » à l’égard du peuple.

        Tout cela mériterait par ailleurs d’être mis en perspective en regard de la tribu « Le Pen ». Tout en n’ayant aucun atome crochu – loin de là – avec une prénommée Marine, je concèderais volontiers qu’elle fait preuve, au moins sur la forme, d’une certaine intelligence politique dont sont dépourvus tant son triste père que sa pauvre nièce.

        1. L’opportunisme du pouvoir reste un opportunisme…
          Et puis une fois arrivée au pouvoir, elle constatera Maruine…
          Et au fond, qu’y changera t’elle ?… Rien.
          Ah si… Peut-être modifiera t’elle encore son programme électoral (puisqu’ il est purement électoral) pour être en adéquation avec la réalité économique de la France qui frise Maruine, elle qui rejetait l’Europe et la retraite à 62 ans.
          Quand à Zemmour, cette citation, selon moi, lui va si bien :
          « Quand les événements nous dépassent, feignons d’en être les organisateurs »…
          Zemmour à la solution… Oui mais Maruine aussi.
          Macouronne aussi…. Trompe aussi et Putain aussi.
          Ils ont tous la solution… et pendant ce temps, c’est la vie qui disparaît.
          La différence entre Trump et Zemmour ?
          Trump est intelligent tellement il est pervers.
          J’accorde à Zemmour la grâce de cette perversion… Vous en doutez, je vous l’accorde.

          1. Tout à fait d’accord avec vous sur le fait qu’une fois arrivé au pouvoir on se heurte à un certain nombre de réalités que les raccourcis émaillant souvent les campagnes électorales ont tendance à gommer en amont. En France, le « tournant de la rigueur » opéré en cours de mandat par le gouvernement socialiste du début des années 80 en constitue un exemple éloquent… même si l’on ne doit pas regretter la bouffée d’air frais « sociale » apportée par ce gouvernement à la faveur de ses premières réformes à l’intention des couches les plus défavorisées de la population. Vaste débat…

            Pour en revenir à nos premières « zemmour », je crois utile de citer cette observation formulée par l’éditorialiste Thomas Legrand dans un récent « billet » publié par « Libération »: « La laïcité identitaire du Rassemblement national ou d’Eric Zemmour est un oxymore conceptuel et une arnaque politique. Ceux-là veulent profiter des attaques terroristes en France pour attiser une guerre civile qu’ils affirment inévitable, surtout parce qu’ils la souhaitent ».

  3. Que de commentaires pleins d’humour et d’intelligence (mon sérieux)! J’admire ! Sans doute inspirés par cet article magnifiquement ironique qui souligne l’hypocrisie de ces populistes de droite, même si on trouve, il faut bien le dire, un certain manque de logique et de franchise chez presque tous les politiques voire chez la plupart des humains, malheureusement.
    En effet, ce qui est plus effarant, c’est la bêtise évidente de certains candidats qui espèrent soutien de ceux qu’ils dénigrent. Mais là aussi, que dire de ceux qui votent ces politiques ?

    1. Ils sont hélas nombreux, et manquent très certainement de capacité de reflexion. Il y en a au sein de ma famille, et ça me désole, et m’irrite même parfois beaucoup !!!

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page