Erasmus euromed: lancement de WD15.org

Bonjour,

Un an après le printemps arabe à Tunis, Sauvons l’Europe poursuit son combat pour le rapprochement entre les deux rives de la méditerranée dans un espace démocratique.

En septembre, nous sommes parvenus à imposer ce sujet dans les institutions européennes à travers la déclaration WD15 du Parlement européen en faveur d’un Erasmus et d’un Leonardo euroméditerranéens. Nous prolongeons désormais cette action en participant, avec la ville d’Aubervilliers et la Cé à la création du site WD15.org.

Ce site a pour ambition de servir de plateforme pour les échanges entre les deux rives de la méditerranée autour du monde étudiant. Nous aurons l’occasion de vous en reparler bientôt! Il a été présenté au cours d’une réunion que Sauvons l’Europe co-organisait au Parlement Européen le 10 janvier avec le Parlement, le groupe SD et Unimed.

 

 


Soutenez notre action !

Sauvons l'Europe doit son indépendance éditoriale à un site Internet sans publicité et grâce à l’implication de ses rédacteurs bénévoles. Cette liberté a un coût, notamment pour les frais de gestion du site. En parallèle d’une adhésion à notre association, il est possible d’effectuer un don. Chaque euro compte pour défendre une vision europrogressiste !

Articles du même auteur

4 Commentaires

  1. Félicitations pour ce dialogue avec l’autre rive de la Méditerrannée. Mais, ne mettriez-vous pas la charuue devant les boeufs ? Si vous voulez faire quelque chose, il faut d’abord avoir le pouvoir. Or, le traité de Maastricht vous l’a retiré. Commençons donc par dénoncer ce traité pour reconquérir notre liberté d’agir.
    Avez-vous connaissance de l’article 56 du traité de Maastricht ? En général, il est inconnu, gardé soigneusement sous le boisseau. C’est lui qui a donné les plains pouvoirs à la finance ! Et en état de droit, ce qui a été construit avec un référendum, doit être démoli par un autre référendum. Celui de 2005 l’avait fait, mais la République a

  2. Pourquoi avez-vous détruit mon commentaire ? Il faut bien que je me répète pour vous alerter que vous n’avez plus de pouvoir, et qu’il faut le reconquérir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également