Edito

Affaire de priorité

L’Europe vient de perdre l’une de ses âmes en la personne de Bronislaw Geremek. Le journal du soir de France 3 n’en a pas dit un mot hier. En revanche, je sais tout ou à peu près du défilé sur les Champs-Elysées. Sur une autre chaîne, j’ai croisé Jean-Louis Debré qui disait que « ça a changé, parce qu’autrefois le député était élu pour appliquer ses idées, et maintenant le député est élu pour appliquer les idées de ses électeurs ».
Au fond, la télé c’est pareil. Autrefois on l’allumait pour s’informer de ce que l’on ne savait pas, aujourd’hui on la regarde pour ressasser ce que l’on sait. Hier, Geremek et l’Europe en ont, une fois de plus, fait les frais.

Au revoir M. Geremek…

Yohann Abiven
Secrétaire général de Sauvons l’Europe

Tags

Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site

Articles associés

Laisser un commentaire

A lire également

Close
Close